Cheering citizens
will believe the machine !


musique improvisée cinétique. en évolution



Cheering citizens will believe the Machine est un set live de musique improvisée expérimentale; noise/ambiant; basé sur un dialogue entre plusieurs sculptures sonores cinétiques; une harpe excitée par un haut parleur; et un synthétiseur analogique.
Je m’intéresse depuis un moment à la relation entre les phénomènes physiques; mécaniques; et acoustiques; la perception du son dans l’espace; et le détournement d’objets quotidiens dans un but musical. D’abord des percussions prévisibles; puis des objets plus complexes avec un aspect visuel. Il n’y a pas eu ici de plan méthodique réalisé à l’imprimante 3D; juste des objets des récupérations (surtout du métal) assemblés par experimentation avec du bois; quelques vis; et différents type de moteurs contrôlés par arduino et logiciel.
Ce qui est recherché ici c’est l’esthétique du mouvement en relation à la production du son et la contemplation hypnotique que ce mouvement procure; la fragilité émouvante et les imperfections des machines devenues instruments de musique; ainsi que la manière dont un mouvement mécanique et stéréotypé peut produire des motifs riches et inattendus (par exemple quand un fil de fer prend un chemin légèrement different à chaque révolution).
Le son est amplifié par des micros piezos et passe à travers des effets; pour devenir des paysages impressionnistes; ou donner un aspect très brut à la matière sonore. Cet ensemble semi-autonome; dans ce contexte contrôlé à distance par des potentiomètres; est complété d’un petite harpe dont les cordes sont excitées par un petit haut-parleur vibrant joué en live; donnant au musicien un contact direct avec la matière sonore; pour mélanger un geste musical spontané et organique avec l’orchestre dysfonctionnel mécanique.La performance est complètement dénuée de structure et improvisée; donnant à chaque performance une perspective différente; et une implication totale.



concerts passés: "Selluloid Restaurant", construction architecturale éphémère, Décines, octobre 2015 - Festival ISI, Montpellier, Septembre 2017; "device_art"; musée d'art contemporain de Zagreb / de Rijeka, janvier 2019;