Cordes Résonnantes


réseau de cordes auto-oscillantes (installation sonore)



une structure cubique abrite un enchevêtrement de cordes tendues, excitées par des vibreurs et amplifiées. Des micros piezo sont réinjectés à différents rythmes dans les vibreurs, pour créer des phénomènes d'auto-oscillation (larsens) contrôlés, formant un organisme sonore complexe, micro-univers débordant de son cadre.

des cordes de différentes tailles, matériaux et diamètres sont tendues sur une structure cubique. sur chaque corde est fixé un petit haut-parleur vibrant à une extrémité, et un micro piezo à l'autre. Il s'agit d’un travail à la fois sur les différentes matières sonores qui entrent directement en relations avec la résonance de chaque corde, et à la fois sur les possibilités d'auto-oscillation (larsens entre le haut-parleur et le micro correspondant sur chaque corde, en contrôlant les fréquences amplifiées).
Chaque corde agit comme un résonateur avec des caractéristiques spécifiques (selon longueur, filetage, matériau, ajout d'éléments), tandis que l'ensemble crée des interactions moins prévisibles.

Cette pièce s'attarde sur des interactions infra-sensibles, microscopiques entre ces différentes cordes mises en vibrations, comme ensemble hétérogène d'objets détournés, réagencés dans un espace chaotique et sans repères où l'oeil se plisse pour percevoir le mouvement des cordes, et y chercher les lignes de fuite toujours changeantes grace à l’habillage lumineux qui suit les vibrations du son. L'univers musical, de micro-oscillations, de progressions, d'apogées, de ruptures est mis au service d'une poésie à la fois savante et absurdiste. A l'intérieur de cette structure un micro-univers est d’abord délimité et enfermé, pour finalement s'en échapper.


page du projet sur le site d'Oudeis



Video Oudeis






Co-production: Oudéis; CCO
avec le soutien du Fonds [SCAN] Région Rhône-Alpes-Auvergne



résidences passées:



Mai 2019: CCO La Soie (Lyon); Oudéis (Ganges)